Il m’est arrivé de me retrouver dans un rond-point à ne pas savoir quelle sortie emprunter. Ma femme, sur le siège passager, n’apprécie pas vraiment. Elle préfère que je sache quelle route prendre. Moi aussi d’ailleurs, j’aime savoir où aller au lieu de tourner en rond. Pourtant…

Prenez le droit de tourner en rond

Vous avez peur de vous engager dans une voie que vous craignez ne pas être la bonne. L’idée n’est pas que l’une des voies soit mauvaise. Aucune route ne l’est en soi, n’est-ce pas ? Tous les chemins mènent quelque part. Et si parfois, vous empruntez la « mauvaise voie », vous ne vous exposez pas à un réel danger, honnêtement. En fait, dit autrement, il ne s’agit pas vraiment d’une « mauvaise voie » mais plutôt d’une “voie qui ne conduit pas là où vous voulez aller” (par le chemin le plus court ou le plus direct ou le plus joli).

J’aime la ville de Marseille et une des merveilles qui s’y trouve : les Calanques, entre Marseille et Cassis. Pour aller à Cassis, le chemin le plus rapide de Marseille est l’autoroute, en 15 minutes maxi. En passant par la Gineste, le chemin est plus long, parce qu’il longe les falaises offrant une vue splendide sur la mer.

S’adapter est une force

Dans votre couple, vous pouvez avoir cette même façon de voir les chemins que vous empruntez. Vous pouvez avoir tendance à préparer votre itinéraire conjugal en organisant tout. Si cela répond aux besoins des deux membres du couple, pourquoi pas. Si donc, votre conjoint est malade parce que vous faites des tours de rond-points, anticipez votre itinéraire conjugal pour que vos expériences de vie lui épargne les nausées. Et s’il est envisageable d’emprunter des chemins plus longs, ou différents, au risque de surprises, alors allez-y. Pour autant que cela colle avec la vision de chacun des membres du couple. 

Oublier de vouloir absolument emprunter le meilleur chemin

Certains couples voudraient que je tranche et que je demande à l’un des membres du couple de comprendre les besoins de l’autre et (et c’est là que ça devient tendu) de s’y soumettre. Je m’y refuse.

C’est à chaque membre du couple de :

  1. Savoir ce qui lui convient et les raisons pour lesquelles c’est comme ça
  2. Trouver un moyen de se faire comprendre par l’autre
  3. Poursuivre la route en veillant à ce que les deux s’épanouissent pour que le couple s’épanouisse à son tour.

Le meilleur chemin est celui qui convient aux deux personnes du couple. Pas celui qui sera emprunté parce que imposé à l’autre.

Si vous acceptez tous les deux que tourner en rond est pour vous une manière d’avancer, alors tournez en rond. Si vous préférez vous arrêter avant de poursuivre la route, faites une pause. Respecter les besoins de votre conjoint est une manière de vous respecter puisque vous faites partie de la personnalité double qu’est votre couple.

Qu’est-ce qui convient le mieux à votre couple ? 


Photo : Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.