Votre couple ne peut pas être le conte de fées dont vous rêviez

Vous avez encore du mal à vous remettre de l’écart entre le coule que vous vouliez être et ce que vous êtes. Il n’y a rien d’étonnant à cela parce que, si vous regardez bien ce que vous avez vu de l’intimité des couples, à part vos parents, où l’avez vous vu ? Chez des membres de votre famille ? Et encore ! Vous savez que vous n’en avez eu qu’un petit aperçu. Même si tata Jeanne et tonton Jean se sont envoyés des regards piquants de temps en temps, vous savez que vous n’avez vu qu’une facette infime de leur intimité conjugale. Si je vous demandais de me contextualiser leur vie de couple, vous ne le pourriez pas vraiment. Par contre, si je vous demandais la même chose pour William et Anna Scott, qui se rencontrent dans le film “Coup de foudre à Notting Hill », vous pourriez plus facilement me décrire le fil et le dénouement de ce qu’ils vivent. Incroyable, non ? Eh bien, non, ce n’est pas incroyable. 

Vivre le couple que vous êtes

La charge émotionnelle produite par le film marque votre mémoire affective, de telle sorte que vous tendrez vers ce que vous avez aimé. Voici une règle à retenir : « Ce que vous connaissez est plus rassurant que ce que vous ne connaissez pas (encore) ». Il est donc évident que vous aurez tendance à vouloir vivre le couple que vous n’êtes pas. C’est là que ça coince ! Surtout quand votre couple s’est formé à partir de « il/elle me plait ». Il est très rare (comme c’est le cas dans Shrek) que l’amour n’ait rien à voir avec la beauté physique. Nous savons que le physique passe avec le temps et que seule, demeure la beauté intérieure. Mais quand il s’agit de faire le choix d’un partenaire, on ressent généralement le besoin de faire fi de ce genre de considérations. Tout cela pour se rapprocher inconsciemment, du couple de nos rêves. 

Faire le deuil pour ressusciter

En fait, je vous invite à remplacer le couple idéal, le conjoint de vos rêves, par ce lui qui vit à côté de vous. Cherchez ce qui en lui ou en elle appartient à votre propre mythe du couple. Identifiez-le et écrivez-le. Ensuite, rayez chaque ligne qui vous parait irrationnelle. Notez, en face, ce que vous voyez réellement en l’autre et qui vous plait. Faites cela pour chaque phrase jusqu’à ce que votre liste colle à votre réalité. 

Prenez conscience de la libération que vous venez de vivre en acceptant de faire face à votre réalité au lieu de tendre vers des rêves inaccessibles. Vous sentez que c’est un moyen de limiter vos frustrations. C’est un moyen de délivrer l’autre que vous aimez. Vous enlèverez un poids que vous mettez sur ses épaules et qui épuise peut-être votre vie à deux. 

Ainsi, vous pouvez vivre votre réalité conjugale. Faites-le en sachant qu’il n’y a que là, en elle, que votre couple prendra son sens. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.