7 raisons de se montrer nu(e) en couple

La nudité est une affaire personnelle mais pas que !

Certains couples font l’amour avec la lumière alors que d’autres préfèrent le faire tout feux éteint. Certains montrent leur nudité quotidiennement,  chose quasiment absente chez d’autres. Comment faire le tri dans tout cela ? Je tranche en encourageant la nudité. Voici donc pourquoi j’encourage à offrir de beaux jours à la nudité en couple. Voici donc les 7 raisons de se montrer nu(e) en couple.

La nudité est dans la tête

Bien que les apparences donnent l’impression d’une nudité physique, souvenons-nous que le corps est l’expression de ce que nous pensons, de ce que nous croyons. Quand nous nous trouvons grands, petits, beaux, moches, utiles ou doués, nous n’agissons pas, en pensées, comme si nous étions à l’inverse de ce que nous croyons. Nous utilisons donc notre corps pour matérialiser nos pensées et croyances. Par conséquent, le grand baissera la tête sous un portique même s’il avait assez de place pour passer et le beau se sentira à l’aise en cas d’exposition médiatique.

De la même manière, notre manière de vivre la nudité trouve ses racines dans notre manière de penser, dans nos croyances.

Je prendrai donc la nudité comme un révélateur de notre identité projetée (celle que nous donnons à voir). En effet, se montrer nu(e) est bénéfique. Voici les 7 raisons de se montrer nu(e) en couple.

Raison n°1 : Je ne me cache pas

La première fonction du vêtement est de cacher, je dirais même, de se cacher. Faire le choix de se montrer nu(e) est donc une manière de se dévoiler, de jouer le jeu de la vérité. Néanmoins, nu(e) ne signifie pas transparent(e). Cela ne signifie pas que l’on entre dans un espace dans lequel les limites se sont estompées. Ces moments de nudité ne sont pas à interpréter comme des espaces propices à l’abus, à l’insatiabilité.

Ne pas se cacher n’est donc pas synonyme de tout monter, tout le temps. C’est, avant tout, un état d’esprit qui invite à se poser, à s’apprivoiser. Le choix qui conduit à ne pas se cacher fait, généralement, suite à un sentiment profond d’avoir été accepté(e) comme on est. 

Quand votre conjoint va aux toilettes sans fermer la porte, prêt à poursuivre la conversation comme s’il faisait la vaisselle, il se sait accepté au plus profond de lui-même. Et vous, vous sentez-vous accepté(e) vraiment ? 

7 raisons de se montrer nu en couple simplement

Raison n°2 : Je m’accepte comme je suis

La nudité est à accueillir comme le choix d’une demande d’être accepté(e) comme on s’accepte soi-même. Est-ce que vous vous acceptez vous-même au point de le montrer dans votre nudité de pensées ? Cela peut se matérialiser par une capacité à dire vraiment ce que vous pensez votre avis même s’il est susceptible de déranger votre conjoint ?

Si vous avez de la peine à vous montrer physiquement nu(e), commencez par déshabiller vos pensées, vos croyances et vos valeurs. Révélez-les progressivement à votre conjoint. Demandez-lui de les accepter sans les discuter, après les avoir acceptées vous-même, en l’état. Que votre conjoint  regarde vos croyances, vos pensées et vos valeurs en en faisant le constat, sans avoir à en discuter. Il n’est pas question d’envisager une chirurgie esthétique de vos pensées et croyances ;- ) Montrez-vous donc tel(le) que vous êtes en révélant votre intérieure incluant ses beautés et ses horreurs. Acceptez-vous au moins autant que vous attendez que l’on vous accepte.

Sachez que votre manière de percevoir l’attitude de votre conjoint sur “qui vous êtes” déterminera votre manière à vous déshabiller sur le plan physique, sans plus de gêne. Et, quelle que soit sa posture, accueillez-vous comme vous êtes.

Ne vous trompez pas vous-même. Certaines personnes préfèrent cacher leur intérieur et révéler leur corps. Les apparences peuvent donc être trompeuses (c’est le cas de le dire). Dans le cas où votre conjoint vous montre facilement son corps, invitez-le à des échanges profonds pour apprendre à le connaitre dans sa richesse intérieure qui, là encore, inclut les pages ensoleillées et les pages sombres. Ce sera l’occasion de l’inciter à s’acceptation tel qu’il est.

À vous de faire preuve de sensibilité en ayant à l’esprit le but qui est de saisir l’occasion pour vous rapprocher l’un de l’autre sur tous les plans en vous invitant mutuellement à vous accepter vous-même comme vous êtes. 

Raison n°3 : J’accepte d’être vulnérable

Nous nous savons vulnérables. Cette pensée ne véhicule aucune notion de faiblesse, elle est ancrée dans le réel de la réalité humaine. Comme une plante est vulnérable, l’humain l’est par essence. Or, se montrer nu à son conjoint implique de fait la conscience de cette vulnérabilité, une précieuse fragilité. C’est alors aisément compréhensible que ces quelques conjoints qui utilisent la nudité de leur partenaire pour la diffuser sur des réseaux sociaux soient condamnables. Il s’agit bien d’une violence physique.

Parmi ces 7 raisons de se montrer nu(e) en couple, j’intègre d’accepter sa propre vulnérabilité est une force. Mais il apparait évident que “Ma nudité est bien vécue quand je me rends compte que tu respectes ma vulnérabilité”. Cette notion dépasse la dimension physique étant donné que, comme je l’ai dit tout à l’heure, la nudité est avant tout une nudité mentale.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   La tendresse ouvre aux chemins de l'émerveillement
Soyez excité quand vous le décidez. Ne sautez pas sur tout ce qui bouge. restez libres

Raison n°4 : J’invite l’autre à accepter que je change (forme et fond)

Se montrer nu(e) est un pas naturel ou courageux. C’est l’histoire de chacun qui inscrira cette démarche dans un cadre ou dans l’autre. Quel que soit le parcours, quand il débouche sur la manifestation de la nudité physique, il invite à accepter le changement.

Accepter que mon corps se relâche, soit moins doux, que se soient dessinées des vergetures ou que mes « tablettes de chocolat » aient fondu. C’est accepter que l’amour est vivant, comme nos corps aussi. Par conséquent, rien ne se suspend. Ni nos pensées, ni nos corps, ni notre amour.

Se montrer nu c’est voyager ensemble dans le même compartiment, sans classe. C’est tendre la main vers l’autre pour lui poser la question : “Acceptes-tu que je change ?”. C’est peut-être le lui demander, tout bonnement : “Accepte que nous changions, s’il te plait.”

Raison n°5 : Je fais face à l’excitation

Bien souvent, les hommes y voient un point positif sans penser qu’il s’agit d’un regard réciproque. L’idée n’est pas de voir l’autre nu(e) mais de se montrer soi-même, aussi. Ceux qui se trouvent beaux s’en sentent à l’aise, évidemment. Mais il est abusif de penser que nudité fréquente et régulière, rime avec excitation.

Nous sommes capables de comprendre que l’excitation trouve son siège dans les pensées. Je ne vous surprends pas, je le sais bien. Vous ne serez donc excité(e)s qu’aux moments où vous le déciderez. Ignorer cela encourage au faux procès de ceux qui veulent que les jeunes filles s’habillent “mieux” pour ne pas être des tentations pour les hommes. Mais, de quel côté se situe le problème, dites-moi ? Je dirai qu’il n’est pas là où on le dénonce…

Soyez excités quand vous le déciderez et soyez émerveillé(e)s quand vous le voudrez. Une blague n’est pas forcément drôle, même si elle fait rire des millions de personnes ! La nudité de son partenaire est délicieuse sur des plans différents, des plans à explorer largement au-delà de la dimension sexuelle.

Certains craignent l’habitude, puis l’usure de voir leur conjoint nu(e). Utilisez alors une nudité qui sait un jeu de cache-cache dans lequel on montre sans tout monter. On suggère sans dévoiler, comme l’évoque l’article de Fémina intitulé “faut-il se montrer nu ?“.

L’auteur de cet article affirme que “L’essentiel consiste à distinguer la nudité érotique de la nudité « utilitaire ». Cette dernière est celle que l’on réserve aux copines dans les vestiaires de la piscine ou dans les cabines d’essayage. Elle n’implique ni conscience de soi particulière ni désir de séduire. En revanche, la nudité glamour est consciente, progressive, souvent partielle. Elle s’offre plus qu’elle ne s’impose. Et devient d’autant plus précieuse et désirable qu’elle sait se faire rare.

Raison n°6 : J’éduque mon désir

Certains imaginent que se montrer nu(e) risque de pousser le conjoint à nous “sauter dessus” à tout moment. Cette idée fait sourire les personnes qui sont habituées à se montrer. Parmi elles, on peut inclure les nudistes, en dehors de la dimension conjugale.

Tout au contraire, un des enrichissements d’être capable de se montrer nu(e) et de voir la nudité de l’autre est d’éduquer son propre désir. Il n’est pas abusif de rappeler que le désir se vit d’abord dans la tête. Il n’est pas, avant tout, question de physique. Par conséquent, se montrer plus souvent nu(e) est une manière de valoriser la pertinence de l’éducation au désir. En ce sens, vous pouvez désirer quelque chose que vous ne toucherez pas.

Il est tout à fait envisageable de comprendre que l’on peut désirer quelque chose sans s’octroyer le loisir même de le regarder. Le désir n’est pas systématiquement à assouvir. On pourrait en parler davantage si l’on abordait le sujet du fantasme.

Laissez les femmes s'habiller comme elles le veulent. Et éduquez votre désir !

Raison n°7 : Je nourris ma pudeur sans place pour la honte

Attention de ne pas confondre “pudeur” (un fonctionnement qui consiste à poser des limites saines, en relation avec un regard social) et la “honte” qui touche à un complexe, en relation avec une approche comparative par rapport à une norme théorique. Cette dernière est généralement consécutive à une parole ou un geste interprété sous un angle venu déclencher ou nourrir une pensée antérieure qui débouche sur ce sentiment de honte.

La pudeur, quant à elle, elle est généralement salut, équilibre. Quand elle devient handicapante, elle apprend des choses sur soi-même. Elle nécessite un travail sur soi, avant de penser aux bénéfices pour le couple.

7 raisons de se montrer nu(e) en couple

Après tout… je me montre nu ou pas ?

Il est possible d’être épanoui en couple sans vivre nu, en gardant des vêtements sur soi pendant l’amour et en ne montrant pas grand-chose de son corps. Ce qui compte le plus est l’équilibre que le couple trouvera pour entendre le besoin de chacun et y répondre au plus juste.

N’oublions pas que la nudité peut s’apprendre, quand on le décide. Cela dit, plus on se sent forcé(e) et plus on aura tendance à se refermer, à se rhabiller, quelque part.

Restez donc souples et ouverts pour laisser votre couple évoluer sur les sentiers sur lesquels il s’enrichira. Nu ou pas, bien que je préfère nu ;- )

Profitez, au maximum de ces 7 raisons de se montrer nu(e) en couple. Elles enrichiront votre relation en lui donnant plus de profondeur, d’intensité.


Témoignage de Claire

Elle et son homme utilisent Couple heureux et son contenu d’une manière bien intéressante. Elle nous confie son approche.

Photo de Valeria Boltneva provenant de Pexels

2 commentaires

  1. Etre mal à l’aise avec la nudité, que ce soit sa propre nudité ou que ce soit celle d’autrui, c’est simplement un trouble psychique et sexuel.
    Et bien que ce soit courant, bien que les religions nous disent que c’est une vertu, il n’en demeure pas moins que ça reste un trouble psychique et sexuel qui est loin d’être anodin, ça peut vous pourrir la vie et pourrir celle de votre entourage.
    Notre corps, c’est nous, cacher la nudité, c’est le refus d’être soi, c’est de l’hypocrisie, de la dissimulation, c’est aussi insultant pour son conjoint. Ce n’est que notre corps, tel que la nature l’a fait, il n’y a pas à le cacher comme on cacherait une tare. Il n’y a pas à créer le malaise en faisant tout un foin de la nudité, notamment vis-à-vis de ses enfants, parce que ça peut créer des désordres graves (voyeurisme, exhibitionnisme, addiction au porno etc.)
    Soyez naturels, soyez simplement vous-mêmes, acceptez votre corps et le corps d’autrui. C’est la condition pour des rapports francs et sereins avec votre famille.

    1. Author

      Bonjour Hélène,
      J’entends votre position, mais il est excessif de penser que les personnes qui vivent la difficulté à se montrer nues d’être atteintes de troubles psychiques et sexuels. Être à l’aise avec sa nudité et celle des autres fait partie des choses qui s’apprennent. De plus, quand une personne est passée par des expériences de vie traumatisantes, il devient légitime qu’elle envisage sa difficilement et celle des autres.
      Une des forces de l’humain réside dans la résilience, cette capacité à dépasser ses blessures par l’apprentissage d’une voie nouvelle ou d’une vie nouvelle.
      C’est génial que vous soyez à l’aise dans votre capacité à vous monter nue, sur le plan physique. Mais que cachez-vous de votre personne, par ailleurs ? Quelles défauts, complexes, manières d’agir ou de penser ? Ce que vous cachez ne révèle pas de trouble psychique, seulement une impression d’être fragile, pas à la hauteur, mal à l’aise. Une peur d’être mal vue, tout comme le font ceux qui cachent des parties de leur corps.
      Je vous invite à la bienveillance vis à vous de vous-même pour ce que vous cacher de vous (même si vous ne cachez pas votre corps) tout comme à la bienveillance envers ceux qui ont besoin de ne montrer que ce qui les mets à l’aise.
      Bien à vous Hélène

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.