Vous en avez marre de vos enfants confinés ? Déculpabilisez

C’est peut-être un des sujets de culpabilité les plus lourds que d’en avoir marre de ses propres enfants ! Si vous avez ce sentiment, vous avez l’impression d’être un ou une extraterrestre, d’être un monstre, un être insensible, incapable de faire montre d’un véritable amour parental. En réalité, vous êtes exactement un … parent. Vous ne le saviez pas ? C’est sans doute parce qu’il est rare que les parents parlent de leur incapacité ponctuelle à supporter leurs propres enfants. Heureusement, certains osent le faire.

Pourquoi ça m’arrive

Vous en avez raz-le-bol, non parce que vos enfants sont des monstres mais parce que vous vous investissez tellement que votre manière de regarder cette situation vous donne l’impression d’être débordé(e). Il n’y a pas de bons parents, (ceux qui n’en n’ont jamais marre de leurs enfants), et de mauvais parents (qui aimeraient bien profiter d’un peu de répit loin de leurs bambins).La réalité est composée de ces deux aspects, délices et raz-le bols, tendresse et distance. 

Et s’il vous plait, souvenez-vous que personne ne vous évalue. Les parents ne sont pas à l’école. Ils apprennent leur parentalité grâce à leurs enfants.

Je voudrais que vous vous répétiez la phrase suivante : « ma valeur de parent ne dépend pas de ce que je fais. Je suis parents ».

Que faire alors

La solution des écrans est tentante et très aidante sur le court terme. Mais après, vous avez remarqué que leur excitation augmente de plusieurs crans ou que l’ennui les rend pénibles ? Les écrans ne sont donc pas des aides solides. Les pousser à la créativité est plus fécond.

Créez-vous des zones d’aération sans votre progéniture. Je sais que c’est plus dur pendant le confinement. Et ça l’est encore plus pour les familles monoparentales dans lesquelles il n’y a pas de relais possible avec l’autre conjoint. Alors, si vous vous entendez bien avec votre conjoint, organisez une garde partagée à votre convenance. Vous pouvez aussi opter pour une journée off, sans enfants, à tour de rôle. 

Si vous manquez d’idées, que vous vous sentez coupables, notez que des professionnels vous accueillent au téléphone pour vous accompagner. Profitez-en ! 

Je mets quelques liens sur le blog couple heureux, juste en dessous de cette capsule. 

A demain. 


Ressources utiles :

Crédit photo : Pixels – Gustavo Fring

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.