Le rendez-vous en vue de se recharger, pas de se décharger 

Vivre un Nouvel An en amoureux c’est l’occasion de faire un bilan. Si l’on estime que le couple est un projet important, ça nous poussera à envisager de faire un bilan parce qu’on fait des bilans pour des choses qui méritent un investissement.

Un bilan oui, mais un bilan constructif

Seulement, je ne voudrais pas qu’on fasse un bilan n’importe comment. Je le veux à une condition claire, surtout quand on fait un bilan à deux, et encore plus pour le démarrage de la nouvelle année, de faire un bilan à condition (et à condition seule) que ce bilan soit constructif.  

Il est entendu que j’aimerais que tous les bilans soient constructifs, ça va de soi, mais celui-ci, plus que les autres. J’insiste pour que vous veniez vraiment à ce bilan en couple parce que vous voulez absolument qu’il soit constructif. Du coup, mettez votre conjoint dans la confidence pour que ce soit bien clair pour lui aussi. Du coup ce bilan deviendra important.

Je ne peux m’empêcher de parler de John et July Goldman qui ont écrit un livre qui s’intitule « Les huit rendez-vous amoureux » d’autant plus que vous trouvez le résumé de livres sur le blog couple-heureux.com !  

Le bilan régulier est vraiment un principe qui permet de montrer la différence entre les couples heureux et les couples non heureux. 

Certains couples sont heureux parce qu’ils ont de la chance ! Tant mieux. D’autant qu’il y en a une infinie petite poignée répartie dans le monde. La plupart des couples heureux prennent le temps de faire des bilans. Ils prennent le temps de se rencontrer. 

Étape n°1 : Prendre rendez-vous

Pour cette fin d’année (ou début d’année, si vous faites ce bilan au début du mois de janvier) je vous propose un bilan dans lequel vous aurez à prendre rendez-vous.

Ce bilan ne se vivra pas grâce sur un coup de tête du type « qu’est-ce que tu fais ce soir ? » Non ! Prenez rendez-vous plusieurs jours à l’avance. Mettez une date sur l’agenda sachant que ce moment-là sera réservé et, par voie de conséquences, vous ne serez pas disponible. Vous n’aurez ni téléphone,, ni tablette, ni visite. Vous aurez veillé à être tranquilles tous les deux chez vous. 

Cela dit, je parle de chez vous, mais libre à vous de le vivre ailleurs. Vous pouvez vivre ce bilan à la montagne, dans un hôtel, ou que vous voulez. C’est à vous de créer l’ambiance et l’espace pour le vivre.

Étape n°2 : Préparer le bilan chacun de son côté

Deuxième étape pour vivre ce bilan, c’est de le préparer sur le fond. Du coup, le où les sujets que vous abordez seront travaillé(s) sur le fond par l’un et l’autre des conjoints.

Ce travail se fera également sur la forme

Je rejoins ici, John et July Gottman, qui proposent d’adapter la forme du bilan à la thématique choisie (si le sujet du bilan tourne autour d’un seul sujet, bien évidemment). Si vous parlez de la tendresse, par exemple, vous pourriez vous retrouver à un endroit où vous avez manifesté de la tendresse l’envers l’autre pour la toute première fois. Quoi qu’il en soit, libre à vous de faire correspondre la forme au fond pour que votre bilan ait encore plus de charme grâce au lieu que vous aurez choisi.

Par exemple, si vous voulez parler d’intimité, vous pouvez vous retrouver dans votre chambre, au lit avec des petits chocolats, des boissons chaudes ou, au contraire, aller camper dans le salon en le transformant en un joli nid douillet atypique.

Étape n°3 : Choisir une thématique

La troisième chose est de sélectionner la thématique. Vous avez compris que ce choix déterminera la forme.

Étape n°4 : Avoir un bon état d’esprit

La quatrième chose est de venir avec un bel état d’esprit pour votre bilan.

Ça veut dire que vous n’êtes pas là pour vivre un règlement de compte.

Peut-être avez-vous vécu une réunion organisée par un responsable, au cours de laquelle un employé en profite pour régler ses comptes avec un ou plusieurs collègues. Vous avez le sentiment de ne pas avancer, dans ces cas-là. Peut-être même, vous demandez-vous « pourquoi je suis là ? Ma présence ne sert à rien. Il aurait été mieux qu’il prenne rendez-vous avec ses cibles choisies pour leur rentrer dedans au lieu de nous faire assister à cette forme de pugilat ».

En fait, quand on fonctionne comme ça, en général, c’est parce que la personne qui profite de la Réunion pour régler ses comptes a le sentiment qu’elle aurait beaucoup moins de pouvoir et d’impact sur ses cibles si elle le faisait à huis clos.

Ne tombez pas dans ce piège en faisant la même chose. Mieux vaut aborder les conflits au moment où vous les vivez au lieu d’attendre une date précise en différé pour les aborder. Vivez donc ce bilan pour un Nouvel An en amoureux en vous disant que vous tenez à ce que ce soit un moment original, sans aucun règlement de comptes et un bel l’état d’esprit. 

Envisagez de faire ce bilan à un moment où vous serez reposés, en forme. Évitez de le vivre quand vous êtes sous tension et encore moins si vous avez un rendez-vous important trop près de la fin de votre rencontre. Prenez les moyens de créer le temps, sachant que la tendresse, c’est l’anti-vitesse, comme disait Jacques Salomé

Le couple a besoin de temps. J’estime entre une 1h et 2h environ. (Si vous avez des questions sur la raison pour laquelle je limite le bilan à cette durée-là, je suis tout à fait disposé à y répondre.Il vous suffit de les poser dans les commentaires juste sous cette publication.) 

Étape n°5 : Chercher à comprendre l’autre

La cinquième étape consiste à passer à l’action, tout simplement ! 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Est-il normal de faire des efforts dans son couple ? 2/3

Cette mise en œuvre se fera avec l’objectif clair : chercher à regarder ce qui est dit par l’autre en adoptant sa position. Finalement, je ne regarderai pas ce que dit l’autre depuis mon point de vue, mais je changerai d’angle. 

C’est comme si vous êtes face à une lecture artistique, un tableau, une sculpture ou autres. Devant l’œuvre, vous vous interrogez afin de comprendre comment l’auteur a fait pour capturer ce paysage. Même si regardez une œuvre non figurative, comme c’est le cas en Art moderne, interrogez-vous malgré tout. Demandez-vous comment il s’est projeté. 

en amoureux

Faire le pas de la congruence 

Cette démarche vous poussera à quitter votre point de vue pour vous diriger vers l’autre en tentant de comprendre sa manière de regarder la situation. On peut appeler ça la congruence. D’ailleurs ce terme de congruence à une origine latine qui est congruere qui signifie se rencontrer

Le meilleur moyen de rencontrer l’artiste qui a peint une toile est d’aller se placer dans ses baskets d’artiste pour essayer de regarder l’objet ou la scène avec ce qu’il a pu ressentir en travaillant son œuvre. Grâce à cette démarche «je m’approche» de l’artiste.

On peut alors entrer dans la rencontre de l’un et de l’autre. Je sors de mes chaussures pour rentrer dans celles de l’autre et, de la même manière, mon conjoint sortira de ses chaussures pour emprunter les miennes. De cette manière nous chercherons à comprendre ce que l’autre a voulu dire en regardant les choses comme il l’a fait lui-même.

Entendre et comprendre sans juger

Il n’est pas question d’évaluer ce que l’autre a voulu dire. En regardant une œuvre artistique, il n’est pas non plus question d’évaluer l’artiste. Si on prend le tableau des montres molles de Dali, il n’est pas question de se demander si on les trouve belles moches. 

La question est de savoir ce qui a poussé Salvatore Dali à peindre cette toile. Pourquoi l’idée des montres molles ? En quoi la perspective de compréhension de la sensibilité de l’artiste aura-t-il un impact sur notre manière d’apprécier l’œuvre, de la lire. Pourquoi le choix de ses couleurs ? Qu’est-ce qu’il a conduit à disposer les montres comme il l’a fait avec une impression de plus de mollesse de l’une sur l’autre ? Qu’a-t-il recherché en donnant cette impression de glissement et de mollesse sur ce symbole du temps qu’est la montre ? 

Mémoriser l’objectif est essentiel pour viser juste

L’objectif d’une sortie de soi-même pour entrer dans l’univers de l’autre est vraiment de chercher à le comprendre et, à partir de là, nous serons en mesure de lui poser des questions pour savoir ce qui l’a conduit à voir les choses comme il les voit. On pourra, grâce à cette posture, s’intéresser à ce qui a motivé un ressenti exprimé. On pourra centrer sa propre attention sur le choix des champs lexicaux de son conjoint. 

Supposons que mon conjoint ait employé un mot du champ lexical militaire pour parler d’une dimension relationnelle, cela pourra attiser mon attention. En étant attentif à ses nuances, je pourrai percevoir les termes qu’il a empruntés à la soumission, à la domination, au combat, etc. 

On peut donc travailler en faisant un effort de concentration pour se mettre dans l’univers de son conjoint.

Si j’ai des reproches à faire ?

Que faire en cas de griefs et de reproches à formuler à son conjoint ? S’il ressent de la colère de la tristesse, comment la gérer pendant ce bilan pour un Nouvel An en amoureux ?

Si c’est le cas, je propose d’écrire les griefs pour décharger les émotions qui y sont attachées. Ce sera donc un moyen de décharger la colère, la tristesse, la déception ou quelque autre émotion afin de venir vivre le bilan sans aucune cartouche. Même pas de balles à blanc !

On vient propre, les poches vides. Le temps pour aborder les griefs sera vécu à un autre moment que celui du bilan pour un Nouvel An en amoureux.

Le but du bilan n’est pas de se décharger sur son conjoint, mais de se recharger mutuellement

Si ça peut vous aider à vous en souvenir, gardez c’est phrase à l’esprit. « Je ne viens pas me décharger à mon bilan, mais pour me recharger ». L’intention est que le couple reparte avec plus d’énergie qu’il n’en avait au début du bilan. Si donc, vous avez besoin de vous décharger, faites-le avant le bilan, par écrit ou encore verbalement auprès d’une personne qui pourra vous entendre sans vous juger. 

Dans ce cadre-là, il est aussi possible de faire appel à un thérapeute ou un professionnel pour un entretien en one shot afin de vivre le bilan sans aucune cartouche et sans aucune arme dans les poches.

Bonne nouvelle !

Une fois arrivé au bout de cet article, vous pourrez vous rendre juste en bas de cet article pour télécharger le bilan que je vous offre. 

J’ai sélectionné une thématique que je vous laisserai découvrir de manière à ce que vous puissiez vous retrouver ensemble autour de ce sujet. Je réinsiste sur l’absence de colère et de griefs.

Ayant téléchargé le bilan que je vous propose avant le rendez-vous que vous prenez à deux, vous l’aurez respectivement préparé. Les réponses à vos questions auront été réfléchies en amont de manière à faire en sorte que vous partagiez les réponses au moment voulu.

Sur le document que vous téléchargerez, je vous expliquerai de manière succincte la façon de vivre le bilan. 

Téléchargez donc ce bilan, vivez-le en amoureux et profitez de sa gratuité 😉 

Je suis vraiment ravi de vous l’offrir et je me réjouis de vous imaginer, chaque couple, à vivre ce bilan. Que ce soit au restaurant, dans votre salon, au grenier, dans une grange, sur la plage ou sur un banc public. Où que vous soyez, je me réjouis que vous viviez ce bilan dans la congruence parce que vous voulez vous rencontrer et vous tourner vers la nouvelle année avec la volonté de vous être enrichi dans cet échange.

Tous mes voeux de bonheur en amoureux

Je vous souhaite de beaux moments de tendresse, d’écoute, d’attention et de développement respectifs et mutuels.

J’en profite également pour vous présenter tous mes vœux pour que votre couple vive une autre étape pour cette nouvelle année qui s’ouvre.

Que votre développement et votre bonheur vous donnent les moyens de regarder les difficultés que vous rencontrerez avec un regard nouveau et une volonté de construire. Ainsi, vous ferez en sorte que ce que vous avez vécu jusqu’à maintenant vous serve. Et que cette dynamique se présente pour quelle que difficulté que vous vivrez, qu’il existe des solutions ou pas.

Continuez à vivre l’amour à deux.


A télécharger :

Faites un clic droit sur la couverture ci-dessous et enregistrez le fichier sur votre ordinateur.

Bilan du Nouvel An

Belle année à vous 

Photo de Jonathan Borba provenant de Pexels

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.