Entretien improvisé avec Véronique 

Refusez le mythe de tout se dire en couple – bonus

Voici la surprise d’un rendez-vous un peu spécial. Je l’ai fait comme ça, spontanément, avec ma femme. J’ai choisis de le partager dans la suite du podcast intitulé « Refusez le mythe de tout se dire en couple ». J’ai donc intitulé l’épisode du jour, « Refusez de tout se dire en couple – bonus ».

Du coup, j’ai été tenté de poser certaines questions à ma femme pour échanger tranquillement, pépère dans le canapé sur le sujet de l’article que je venais d’écrire. Du coup, j’ai simplement lancé l’enregistrement depuis mon smartphone. C’est exactement ce que je partage avec vous. En effet, je trouve intéressant d’entendre son point de vu. Vous verrez qu’elle nuance un peu pas mon avis, par moment. C’est enrichissant d’avoir ce regard complémentaire et, en même temps, légèrement différenciant en certains points. 

Je vous livre l’entretien et vous souhaite une bonne lecture.

refuser le mythe de tout se dire, absolument tout

L’ENTRETIEN improvisé

? Mon amour, je voudrais que l’on joue la transparence. Cela permettra aux auditeurs/lecteurs de mon blog de percevoir l’authenciticé et le naturel de notre couple.

Je viens de publier un podcast qui s’intitule « Refusez le mythe de tout se dire en couple », alors je voudrais savoir ce que tu en penses. Comme tu le sais, je ne t’ai pas consulté avant de travailler sur ce sujet. Est-ce que tu penses que l’on doit tout se dire en couple ?

Alors, je te cache déjà plein de choses mais, je n’ai pas le droit de te le dire parce que…

? Soit sérieuse un peu… on nous écoute !

Non, bien sûr, je crois qu’on a dit que la confiance était une chose importante pour nous deux. Donc la confiance faisant partie des règles du jeu de la vie à deux, on peut donc se mettre de tout se dire.

? Cela veut dire que tu es prête à me dire tout ce que tu me caches ;–), c’est ça ?

Voilà, c’est ça.

? Crois-tu vraiment que tu doives tout me dire, sans rien me cacher ?

Ne pas tout te dire n’est pas forcément synonyme de cacher. On ne pense peut-être pas forcément à tout se dire en détail, dans le quotidien. Cela ne veut pas pour autant dire que l’on veuille cacher quelque chose. C’est normal que tu aies ta vie et que j’ai la mienne. Mais sur tous les points importants, on joue la transparence, en fait.

Dans nos amitiés, dans ce qui compte vraiment. Et ce qui est bien, c’est que l’on peut partager et s’apporter mutuellement. C’est possible sur des sujets qui nous permettent d’y voir plus clair et d’avoir une autre manière de voir l’autre. De mieux comprendre le point de vue ou le regard de l’autre.

? A partir de quel moment verrais-tu que, ne pas se dire certaines choses pourrait être problématique ?

Si je soupçonne que tu me mens, ou si je découvrais des choses que tu ne m’aurais pas dites, qui me semblent importantes. Dans de tels cas, la confiance serait rompues. Du coup, cela me ferait perdre un petit peu de toi, dans notre vie de couple. 

? Et à l’inverse, en quoi cela pourrait être problématique que, réciproquement, on se dise vraiment tout ?

Pour moi ce n’est pas problématique !

? Donc, tu es plutôt favorable à ce que, en couple, on se dise tout. Vraiment, tout ?

En fait, je pense que l’on joue déjà à ça. C’est-à-dire que l’on se dit tout !

? Donc tu penses que je te dis tout ?

Oui

? Et si tu découvrais que ce n’est pas le cas ?

Eh bien j’apprendrais encore une de tes réalités.

? Il m’est arrivé, par exemple, de me masturber et de ne pas venir te le dire.

Tu m’as déjà dit que tu le faisais ! Tu ne me le dis pas à l’instant T, comme quand tu rencontres quelqu’un pour lequel tu ne me racontes pas le détail de tout ce que vous avez dit. Donc, tu me dis des choses qui semblent importantes.

? Donc, on est pas dans « je te dis tout », finalement ? On se retrouve à l’opposé de “Refusez de tout se dire en couple” ?

Alors, je fais la nuance entre « je te dis tout » et « je te partage tout ». Je ne veux rien te cacher qui pourrait avoir une incidence sur notre couple. Pour reprendre l’exemple de la masturbation, Tu l’as déjà abordé avec moi. Je sais qu’il n’y a pas de problème entre nous, par rapport à ça. Donc ce n’est pas caché ! Je le sais. 

? Dans, le « tout », il y a quand même un « tout sélectif » ? Tu es consciente de ne pas à tout savoir, dans tous les détails, de ce que j’ai vécu, de ce que j’ai pensé, de qui j’ai vu… ?

Ce n’est tout simplement pas possible puisque je ne suis pas avec toi 24h/24 !

? Si, par exemple, je suis dans la rue et que je vois une jolie femme qui passe. S’il m’arrive de lui porter un regard de désir sans t’en parler ensuite. Est-ce que tu considères que c’est t’avoir caché quelque chose ?

Non, parce que je sais que tu m’aimes. Je sais que je suis ta priorité, tu me le montre toujours, dans ton quotidien, et je sais que tu n’es pas entrain d’aller chercher quelqu’un d’autre.

? Alors, à partir de quand, ne pas te le dire, ressemblerait à chercher à te cacher quelque chose ? 

Pour moi, ce serait quand, de ton côté, il y aurait un désir qui serait plus fort que du simple désir. Que tu aurais une volonté, une arrière-pensée d’aller rencontrer cette personne, par exemple. Et éventuellement de me tromper.

? Donc, si l’intention n’est pas de te cacher mes pensées, finalement, mais que c’est juste que je ne t’en parle pas, tu estimes que ce n’est pas caché ? 

C’est ça , oui, je le vois comme ça.

? J’ai senti, quand même, que tu étais hésitante à vouloir pencher dans la direction de penser que c’est bien de tout se dire… Tu ressens, en même temps, l’incapacité de tout dire ou la nécessité de ne pas te dire comme étant acceptable… 

Quand je dis « tout dire », c’est dans le sens où On a pas à se cacher des choses importantes. On peut jamais savoir ce que l’autre vit. Par moments, je suis à mon travail et toi tu vis forcément d’autres choses. Je sais que tu ne seras pas tout sur moi ; les conversations que j’ai eu avec untel, les échanges avec unetelle, mes appels téléphoniques… donc, toi aussi. Encore une fois, je ne peux pas savoir tout de ta vie 24 heures sur 24, et ça ne m’intéresse pas ! Ce que je sais, c’est que ce que l’on vit ensemble est assez fort pour se dire qu’on est un couple qui tient la route. Que l’on partage l’essentiel.

? Finalement, la transparence à ses limites ?

Je ne pense pas que ce soit un manque de transparence. On ne peut pas tout savoir mais, la transparence est là, elle est présente.

? Dernière question, peut-être, ou pas, on verra si d’autres questions me viennent ensuite… J’ai mentionné la sexothérapeute, Madame Martinez, qui dit qu’il y a dix sujets qu’il faut se cacher en couple. On ne doit pas en parler, en fait. Parmi eux, elle mentionne la belle-mère, les tromperies, les adultères, donner à la vie sur ses amis (donc je devrais pas donner d’avis sur tes ami d’après elles),… et il y a pas mal de choses que je pense que je vis que je ne devrais pas te dire. Ne pas les partager. Qu’est-ce que tu penses de ça ?

Déjà, ça me fait bizarre de dire que l’on ne puisse même pas partager ce genre de sujets. Sur la belle-mère ou les amis, je pense que tu seras suffisamment bienveillant pour me dire ce que tu penses. Si tu n’aimes pas certaines choses de mes amis ou autres sujets qui pourraient être blessants, tu ne me le diras en veillant à la manière de me le dire.

Après, « tromper », je pense que l’on sait ce qu’on est dans notre couple, tous les deux, pour ne pas aller chercher ailleurs. Finalement je suis bien avec toi et tu viens avec moi. Je sais que l’on est jamais sûre à cent pour cent de ce qui se passera demain ou dans les jours à venir, même si je suis confiante. Je n’ai aucun sentiment de me dire « aïe aïe aïe, qu’est-ce qu’il va m’arriver demain ? ». Là-dessus, il n’y a pas de problème. Après, je ne vois pas pourquoi on se cacherait des choses que ce soit au niveau de la sexualité, de la belle-mère… Je ne comprends pas trop. On peut se dire les choses qui ne nous plaisent pas. On peut partager des choses qui nous semblerait à réajuster parce que je nous crois assez ouvert pour cela, aussi. 

? Je vois que tu t’opposes à Madame Martinez, comme je l’ai fait moi-même dans l’émission. Quel intérêt tu vois, au contraire, à ne pas lister de sujets tabous ? Certains ajouteraient de ne pas parler politique, par exemple, surtout s’ils ne sont pas du même bord politique… En entendant ta position, il me semble qu’il n’y a pas de sujet que tu verrais à lister comme des sujets à ne pas aborder en couple.

En fait, si les deux membres du couple sont d’accords de parler de ces sujets, qu’ils en parlent. Si dans le couple, il y a des sujets qu’ils n’ont pas envie d’aborder, libre à eux. C’est un choix du couple. Ce n’est pas une règle. Si parler de politique met des étincelles dans le couple, que les deux ne sont pas du même bord politique, et qu’ils préfèrent ne pas en parler, qu’ils n’en parlent pas. Ce qui compte c’est qu’il soit d’accord, tous les deux, d’en parler ou de ne pas en parler.

À partir du moment où on met ses propres règles en place dans son couple, ça me va. Pour moi, avec toi, je n’ai pas de soucis, de sujets sur lesquels on ne peut pas parlé.

? Merci pour ton avis. Est-ce que tu as envie de finir en donnant une idée, une pensée, un conseil, un avis sur une chose que tu voudrais transmettre ? Une clé que tu voudrais que les couples qui veulent être heureux mettent en place et valorise ? Ce peut être une chose qui n’est pas généralement présente dans la vie conjugale des personnes que tu connais.

Oui, même si tu me prends de cours, là, j’avais entendu dire un jour une chose que j’ai trouvé bien résumée. Dans un couple, il doit y avoir La règle des 3C :

  • La confiance, premier C
  • Deuxième C, la communication, essentielle, dans un couple. On peut le prendre au sens large incluant le verbal et le non-verbal
  • Et la complicité.

Quand on a ces trois dimensions, je trouve que c’est assez représentatif de ce qu’on peut vivre de riche en couple.

? Tu veux bien te présenter ? Plusieurs ne savent pas qui tu es.

Je suis la femme de Pascal Quionquion (rire), heureuse d’avoir épousé, un jour, ce monsieur. Il est hors de question de le prête à quelqu’un, il est à moi !

? Je te remercie pour ton avis. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.