Ce n’est pas une faute, bien au contraire !

S’il était un lieu dans lequel on parle de sacrifice, c’est bien celui du couple. Et vraiment, je n’aime pas cette idée de sacrifices quand il est question de conjugalité. Je voudrais vraiment vous inviter aujourd’hui à penser davantage à soi dans le couple. Que vous compreniez à quel point il est légitime et bénéfique de focaliser sur vous-même. Je voudrais même que vous sortiez de ce podcast en étant convaincu que votre couple a besoin que vous pensiez à vous.

Ce n’est pas parce que vous penserez davantage à vous que vous fonctionnerez forcément en exclusivité. L’humain est capable de fonctionner en exclusivité sans être forcément poussé à choisir entre la droite et la gauche. On peut choisir de trouver un équilibre. Aujourd’hui, je voudrais que vous alliez dans un équilibre pour corriger ce qui, généralement, est un déséquilibre à savoir que l’on voudrait que dans le couple, on pense davantage à l’autre en se sacrifiant pour lui. On fait les choses pour l’autre et je trouve ça dommageable.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comme tu es belle

Généralement on me dit « oui, mais c’est pour lui faire plaisir ». Ce n’est pas un motif suffisant pour ne pas penser à soi. Poser une action dans le but de faire plaisir n’a rien à voir avec une action qui a pour but de montrer à l’autre son amour. Parfois, faire plaisir n’est pas forcément bénéfique.

Dans l’émission d’aujourd’hui, nous verrons :

  • Est-ce égoïste de penser à soi dans le couple ?
  • Quels avantages à moins focaliser son attention sur l’autre ?
  • Comment mettre en place la priorisation sur soi avec son conjoint ?
  • Quel impact sur l’estime de soi et l’amour pour l’autre ? 
  • Devenir capable d’agir sans attendre de retour de l’autre
  • Retrouver un axe sain de motivation d’action

Je vous souhaite une bonne écoute

Photographie : Pexels

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.