Bonjour, je suis ravi de vous retrouver pour cette émission que j’ai intitulé « faites le choix de la tendresse pour un Noël en amoureux ». Je veux vraiment le faire pour vous. J’ai pris quelques notes et je vous reposerai des choix pour que votre noël soit parce qu’il y a mon Marco mon amoureux même si vous vivez quotidiennement ensemble, vous allez accueillir votre famille. Ce sera sans doute des frères et sœurs, des cousins, je ne veux même si le nombre limité à six, sur la demande de gouvernement, mais que pendant ce temps vous serez plusieurs, avec vos parents et vos parents, que vous arriviez à sélectionner des actions, des attentions qui vont donner à votre couple à plus. Que votre manière d’être souligne un élément particulier de tendresse de votre relation.

J’en ai noté 10, que je l’ai sous les yeux.

Choix n°1 : Faites de votre conjoint un privilégier 

Le premier consiste à se retrouver à deux.  Vous avez conscience qu’en vous retrouvant avec vos parents et vos frères et sœurs, certains automatismes reviennent. 

Du coup, un peu de votre réalité de conjoint s’efface pour laisser davantage de place au grand frère, à la grande sœur, au petit-garçon ou à la fille que vous êtes au fond de vous-même, au yeux des vôtres. Je voudrais que, dans un premier temps, vous soyez conscients de ce naturel qui revient qui a tendance à privilégier la relation avec l’autre qui n’est pas du foyer. C’est d’autant plus pertinent et naturel que vous ne voyez pas vos frères vos sœurs très régulièrement, en tout cas, moins souvent que vous ne voyez votre conjoint, en général. C’est une des raisons pour laquelle le couple passe parfois second plan. Combien de conjoints disent « Quand tes parents ou que tes frères sont là, je n’existe plus… ».

C’est pourquoi le premier choix consiste à faire exister votre conjoint. C’est une manière, aussi, de dire à votre conjoint, comme aux autres personnes présentes, « Tu vois, mon conjoint est un privilégié, il a la première place. » Vous pouvez aussi le manifester avec vos enfants pour leur montrer que votre conjoint à la première place.

Vous pourriez penser qu’il n’est pas normal de fonctionner comme cela. Vous faites peut-être partie des parents qui préfèrent que leurs enfants aient l’impression d’êtres les plus importants au monde. Combien de conjoints ou de parents j’entends tenir ce discours ! C’est beau à entendre mais vous savez que vos enfants bénéficient du privilège que votre conjoint soit la personne la plus importante au monde. Cette réalité participe à fabriquer en votre enfant l’image d’un couple, de l’équilibre, de l’amour, véritablement. Et cela peut se vivre sans que ce soit au détriment de l’amour qu’il reçoit pour lui-même, en tant qu’enfant. Il est en mesure de comprendre qu’il y a des nuances d’amour et que l’on peut aimer plusieurs personnes avec une jauge pleine, sans en manquer un instant.

Nous avons accès à 100 % d’amour disponible pour notre conjoint, tout en disposant de 100 % d’amour pour nos enfants, plus 100 % pour les frères et sœurs etc. 

Je trouve important de montrer à son conjoint, comme aux autres, que ce dernier a une place privilégiée, une place que personne ne pourra occuper sans que ce soit au détriment des autres personnes aimées. C’est pourquoi j’ai proposé ce point en tout premier. 

Choix n°2 : Supporter votre conjoint devant les autres

Vous êtes pas surpris de ce que je vais vous dire. Quand on est en famille, qu’on est à table, que l’ambiance est sympa, on prend le temps de rigoler autour d’un café. Tout à coup, l’un ou l’autre lance une critique sur son conjoint et il arrive qu’on rigole soi-même. Je propose que cette fois-ci, vous ne rigolez pas et que vous supportiez votre conjoint. 

Dans la logique de se dit amis, vous pouvez choisir de défendre votre conjoint, de prendre position pour lui. Je ne vous dis pas d’être d’accord avec tout ce que votre conjoint, c’est une chose différente. Vous pouvez prendre position pour lui, être supporter pour lui. Vous n’êtes pas obligé d’être d’accord pour supporter quelqu’un. On supporte quelqu’un parce qu’on l’aime sans forcément être d’accord avec ce qu’il fait. Cela flirte avec l’amour inconditionnel dans lequel on est dans cette réalité ou « quoi que tu fasses, je suis avec toi même si je ne partage pas ce que tu fais ». Dans le couple, c’est aussi un cadeau magnifique qu’il est possible de faire un autre. C’est la raison pour laquelle je l’ai mis comme deuxième choix pour Noël plein de tendresse en amoureux.

Choix n°3 : Se refuser de rire des faiblesses de son conjoint

Vous avez que, votre conjoint peut être sensible à tes côtés choses. Il peut avoir été gêné a-t-elle hôtel moment suite à telle ou telle décision, ou un choix. Parfois, quand on est en famille on a tendance à vouloir rire les uns des autres on profite de ce que l’un ou l’autre compte il anecdote dans laquelle il explique avoir fait ceci ou cela. Et puis des anecdotes se suivent, racontées les une après les autres. Vous pouvez être tenté de rajouter votre grain de sel en disant « oui, ma femme ou mon mari, quand il a fait ça, il s’est pris la honte… ». Ce n’est pas forcément une bonne idée. Il est vrai que ça peut être drôle mais, il est essentiel que vous vous mettiez en phase avec votre conjoint pour que vous partagiez des anecdotes qui feront rire tout le monde, y compris votre conjoint. Vous raconterez dois faire et votre conjoint. Si ça ne fait pas rire, ne le raconte pas, tout simplement. Cela signifie que vous le mettez mal à l’aise. Le gêner est un choix qui va à l’encontre des choix tendresse que je propose ici pour un Noël en amoureux.

Choix n°4 : Écouter les désir et les besoin de votre conjoint

Ils appliquent que vous vous mettiez à l’écoute de votre conjoint, avec une profonde bienveillance. Ça peut se faire dans le cas d’une soirée, de deux ou trois jours. Je ne sais pas si vous aurez des vacances ensemble pendant les fêtes mais, quoi qu’il en soit, vous soyez focalisé sur ses besoins et ses désirs. Ce sera peut-être l’occasion de vous mettre davantage au service de votre conjoint, qu’est-ce que vous faites jusqu’à maintenant. Vous pouvez lui dire « aujourd’hui, ses congés pour toi. C’est moi qui m’occupe de la maison, des enfants, des courses… Qu’est-ce que tu voudrais manger demain ? c’est moi qui cuisine Ray… » Je ne sais pas ce que vous pourrez faire. Ce pourrait être un massage, mais quoi qu’il en soit, que ce soit une chose qui plaît à votre conjoint. Évidemment, ne lui enlevez pas une partie de son plaisir. C’est son plaisir de faire les courses, ne lui proposez pas de le faire à sa place.

Choisissez quelque chose qui lui plaise et que vous pourriez prendre à votre charge pour que votre conjoint soit libéré de cela. Qu’il ait du temps pour pour lui.

Choix n°5 : Accepter que le cadeau que vous ferez à votre conjoint lui déplaise

Faire un cadeau est un risque. Je suis bien placé pour vous le dire puisque j’ai deux enfants qui ne fonctionnent pas du tout de la même manière. L’un des deux aiment les cadeaux surprises, c’est-à-dire qu’on dise pas ce qu’on va lui offrir. Alors que l’autre préfère qu’on lui demande son avis avant de l’offrir un cadeau. 

Je ne sais pas comment est votre conjoint. Mais, quelque soit le cadeau que vous lui ferez, intégrer qu’il s’agit d’un risque. Et parce que c’est un risque, vous savez qui peut ne pas être ravi de ce que vous lui offrirait. Intégrant que le risque est inhérents à l’amour, ce n’est pas parce que votre conjoint n’est pas heureux du cadeau que vous avez fait vous avez fait une erreur ou un mauvais choix. Vous avez, tout simplement, besoin d’apprendre davantage qui est votre conjoint. Prenez cette éventualité comme une opportunité. 

Cela dit, la situation peut être inversée. Si votre conjoint vous fait un cadeau qui ne vous plaît pas, et le courage, l’honnêteté, la tendresse et l’amour, de lui dire que le cadeau ne vous plaît pas. Faites-le, en vous disant qu’en réalité ce n’est pas parce que le cadeau de vous plaît pas que vous vous sentez pas aimé. Vous pouvez déjà commencer par faire ce travail sur vous-même. Vous pouvez apprécier le geste d’amour et d’attention votre conjoint tout en étant en mesure de lui faire savoir que l’objet du cadeau en lui-même ne vous plaît pas.

Vous pouvez le faire avec beaucoup de tendresse. Ne le sait c’est pas comme une occasion d’envoyer bouler votre conjoint en lui disant « oh, tu n’as rien compris, ton cadeau est nul… ». Faites de la place pour de la tendresse, dans votre manière de vous exprimer, votre manière de l’accueillir. Peut-être aussi dans votre manière de l’accueillir, mais nous y reviendrons dans quelques instants.

Accepter que le cadeau que vous ferez puisse déplaire et accepter que le cadeau que vous recevrez vous déplaît en le disant avec beaucoup de tendresse et d’amour.

À vrai dire, c’est une manière de dire à l’autre que vous l’acceptez il est mais comme il est. En même temps, quand c’est vous qui êtes mal à l’aise avec le cadeaux qu’on vous a offert parce qu’il voulait plaît pas, c’est une manière d’accepter que votre conjoint vous aimera comme vous êtes, incluant ce qu’il fait et qui ne vous plaît pas. Ça fait partie de l’amour d’accepter de ne pas réussir à plaire en permanence. C’est aussi valable d’entendre que la personne qui nous prennent pas non plus enfin d’annonce. C’est vraiment une opportunité pour apprendre à se connaître davantage que de jouer ce jeu de la vérité. Je dans lequel je vais être prêt à accueillir ta vérité comment partager ma vérité avec toi. 

Choix n°6 : Inventer une escapade câline

Voici un autre choix tendresse à vivre pour Noël en couple, même si il y a du monde tel que des amis de la famille ou des copains, C’est d’inventer une escapade Caline. Ça veut dire que, même si il y a du monde, sans même bouger de place, vous pouvez avoir un petit geste pour montrer votre affection à votre conjoint. Vous pouvez le faire avec votre pied, avec votre main, avec un clin d’œil, avec un regard. Vous pouvez prendre la main sur la table juste pour lui montrer qu’il ou elle est vraiment particulier pour vous mais également pour dire aux autres que votre conjoint est particulier pour vous.

C’est important pour votre conjoint comme pour les autres. On revient un élément que j’ai évoqué tout à l’heure. Il s’agit de donner une place particulière une place de privilégié à son conjoint. Sans bouger de ma place, en étant à mon fauteuil ou que sais-je, je pourrai entrer dans cette démarche. Je parlais de se toucher les pieds sous la table mais c’est peut-être dans un salon, dans le cas d’un déjeuner dînatoire, je peux simplement mettre mon pied sous le pied de mon conjoint ou l’inviter à mettre sa jambe sur la mienne… vous comprenez la démarche qui consiste à faire preuve d’un choix de tendresse pour montrer à mon conjoint qu’il est important avec cette place particulière tout en montrant aux autres combien la personne qui est à mes côtés à une place unique exceptionnelle.

Choix n°7 : Regarder votre conjoint dans les yeux

Je vous avais dit qu’on reviendrait. Je sais que le train-train de la vie je file à toute allure et qu’il peut arriver que l’on se croise on se recroise avec l’impression de passer du temps ensemble alors ce n’est pas forcément le temps de qualité. La quantité et la qualité sont des éléments qui ne sont différents et que c’est un couple besoin d’apprendre. Là, je vous propose de plongée vraiment un regard de qualité dans les yeux de votre conjoint. J’ai enregistré l’émission sur ce sujet que vous pouvez écouter sur le plan couple heureux. J’ai voulu insister sur l’intérêt du regard profond que l’on va plonger dans son conjoint. C’est un moyen de le rencontrer dans son âme, dans son cœur, la semaine intérieur en dépassant son enveloppe. Ça dépasse aussi le regard utilitaire regard utilitaire qui s’organise autour de « passe-moi le sel » ou encore « qu’est-ce que tu as fait aujourd’hui, ça s’est bien passé ? ». Il est question d’un regard sur lequel reprend le temps de se poser. C’est tout à fait opportun quand il y a du monde. On est là, on discute, on déjeune on prend un café, le dessert ou la bûche, on est en train d’échanger et tout à coup, Quelque chose ce produit. Imaginez que ça se passe comme dans les films dans lequel on baisse le son du Général que vous plonger votre regard dans celui de votre conjoint. Vous avez la prochaine tous les deux suspendu dans le temps. Le temps semble ne plus s’écouler. Vous êtes là, suspendu l’un avec l’autre dans un échange de cœur à cœur spécial et unique. Si les autres vous voient, tant mieux, ce sera encore l’occasion de montrer que votre conjoint t’es quelqu’un de particulier, d’unique et de privilégier, je reviens au premier choix que je vous ai mentionné tout à l’heure.

Choix n°8 : Jouer à deux 

Vous aurez sans doute en famille. Et quand c’est le cas, il est possible que vous vous retrouvez dans l’équipe adverse de votre conjoint. Pourquoi ne pas vous alliez, dans un jeu dans lequel vous allez jouer en groupe ou même à deux mais direct dans lequel vous êtes dans la même équipe. Dans ce cas, vous pouvez opter pour être ensemble, pour faire court.

Je sais que certains conjoints ont de la difficulté à accepter cela parce que leur conjoint n’est pas forcément très fort dans le jeu qui était choisi donc du coup ils vont pas perdre. Mais qu’est-ce qu’on s’en balance ! En réalité, l’objectif du je n’ai pas de gagner, même si c’est écrit dans les règles du jeu. L’objectif est de cheminée ensemble, d’avoir une expérience génial, d’excitation et de plaisir ensemble. Focaliser votre attention sur cette expérience là au lieu de vous centrer sur la crainte de perdre un jour avec lui ou avec elle dans votre équipe.

Si vous choisissez de jouer en étant dans l’équipe adverse, jouez vous aussi, sans vous moquer des défaites de l’autre, évidemment, puisqu’on a dit que l’on n’entrerait pas dans cette dynamique là. Travailler sur la connaissance de l’autre pour réussir à ouvrir sans le blesser pour nourrir une connivence tout en étant anniversaire. On peut avoir une connivence tout en étant en l’équipe adverse. Adverse ne pas dire et demie ! Il s’agit d’un jeu. Travailler de manière à vous rapprocher par le jeu, vous bichonner, vous taquiner, et vous aimer avec tendresse mais bon et toi une équipe qui n’est pas la même que la vôtre.

Évidemment s’il existe des jeux que vous pouvez jouer à deux, ce sera aussi génial de vous retrouver à rigoler, à galérer pour comprendre les règles Si il s’agit d’un jeu complètement nouveau pour vous deux. Quoi qu’il en soit, prenez du temps pour jouer ensemble pendant ces fêtes parce que ça peut être un choix tendresse.

Choix n°9 : Partager un instant en coeur à coeur avec un sujet qui vous touche

Évidemment, vous ne vivrai pas ce moment avec ton frère et sœurs autour de la table. Mais peut-être pourriez-vous le vivre après. Le dîner est terminé, tout le monde est parti, vous arrivez au lit tous les deux et vous pouvez proposer avant de vous endormir à moins que vous préfériez le matin au réveil, de partager un instant. « J’aimerais que tu partages avec moi un sujet et que nous le faisions un tour de rôle. Prenons un sujet qui nous touche parce qu’il nous plaît, disons qu’il nous réchauffe le cœur. Cela peut concerner notre relation ou une expérience vécu dans la soirée avec les personnes qui étaient là autour de la table ». Faites-en une expérience de cœur à cœur autour d’une expérience qui vous a touché la où l’autre. Cela peut être une chose qui concerne votre conjoint, chose qu’il a faite, et qu’il a été, qu’il a dit on a pas dite. Est-ce que moment où quelqu’un vous a critiqué, votre conjoint disposition pour dire « j’écoute ce que tu dis mais je le trouve un peu dur. Je préférais que tu dise la même chose avec plus de bienveillance vis-à-vis de ton oncle, de ton frère, de ton fils… ». Et puis, si c’est au sujet de quelqu’un qui vous a dit quelque chose, que vous puissiez dire à votre conjoint « Tu sais, quand untel a dit cela, j’ai ressenti telle émotion et j’ai vécu telle expérience… Comment tu l’as vu, toi ? ». Vous comprenez ce partage de caractères pendant lequel vous allez-vous exprimer et, en même temps, vous mettre à l’écoute de l’autre dans ce qu’il veut partager avec vous. Vous aurez le choix de tendresse qui est présent dans ce temps de partage. Finalement, vous ouvrir votre cœur pour que votre conjoint vous embrasse, embrasse votre cœur, puisse le prendre dans ses bras pour le réchauffer et partager l’énergie de ce temps de partage, de tendresse.

Choix n°10 : Mettez le passé de côté pour donner la priorité au présent

Que votre famille soit présente, que vous soyez uniquement en couple, quelque soit la forme de votre rencontre Noël, pendant cette soirée là, vous soyez en mesure de suspendre tous les conflits qui pourrait être difficile. Projetez-vous avec la volonté de vivre maintenant, avec la réalité et l’intensité présente. Choisissez de le vivre sans que rien du passé ne viennent teinter de cette réalité. 

Je sais que c’est une personne sérieuse difficulté. Ça dépend des tempéraments. Si vous êtes de tempérament mélancolique à voir dans ça vous souvenir des événements passés des blessures, ce sera plus difficile pour vous. Mais faites ce pas, faites ce choix parce que c’est déjà un bénéfice pour vous qui fera que vous pourrez davantage vous implanter dans la réalité du présent de la soirée vous vivrez ensemble et profiter de votre bonheur personnel et conjugal.

Faites le choix de la tendresse pour un Noël en amoureux

Voilà, je vous ai donné 10 choix tendresse pour un Noël en amoureux. Même si vous avez de la famille, vous avez bien compris que vous pouvez en profiter pour vous montrer votre amour.

Je voudrais juste vous rappeler que vous pouvez aussi vous amuser, même en famille et avec vos invités, à utiliser le calendrier de l’Avent de couple de cœur. La semaine dernière, j’ai eu Davine, mon invité, qui a parlé du calendrier de l’Avent. Si vous ne savez pas de quoi je parle, aller sur le blog couple heureux et vous vous aurez davantage de détails pour savoir ce dont il est question. Pour mettre davantage ou à la bouche, j’ai ici quelques cartes avec le contenu de ce calendrier de l’Avent que vous y trouverez. Il est très joliment illustré, Comme vous le voyez avec des éléments qui vous permettront de partager soit à deux, ou à plusieurs couples si vous le souhaitez, ces éléments qui sont présents ce calendrier de l’Avent. Il vous fera du bien.

Vous pouvez aller sur le blog couple heureux pour écouter l’entretien que j’ai eu avec Davine qui a vraiment été génial et tu vas mais ça devrait te faire la formation ce calendrier de l’Avent.

Je me réjouis de ce que vous pourrez vivre pendant ce Noël en amoureux, avec de la tendresse, même si il y a du monde chez vous. Prenez ce temps, mettez de la qualité et de la douceur. Mais c’est de l’amour, de l’attention de votre Noël en couple, quoi qu’il est pu vivre avant. Quelque soit la perspective pour donner votre couple votre couple je vous souhaite un beau et tendre Noël en amoureux.

À bientôt

Image par StockSnap de Pixabaycottonbro de Pexels

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.