Faire l’amour à la fréquence juste

rapport sexuels

Après voir abordé la bonne fréquence des rapports sexuels, je voudrais répondre à la question « comment trouver la bonne fréquence des rapports sexuels ? ». Nous avions évoqué que la fréquence pouvait varier en fonction des besoins, des profils, des membres du couple. Il n’y a pas de fréquence idéale qui pourrait être catapultée depuis l’extérieur du couple.

Pour trouver sa fréquence, il importe de se mettre à l’écoute de soi-même. Mais qu’est-il utile d’observer ? 

Dans cette émission, j’aborderai donc des éléments pour :

  1. Capter les signes permettant d’identifier une carence de besoin ou la réponse à un besoin,
  2. Découvrir la courbe des fréquences, des cycles d’envies,
  3. Le risque de la régularité, de l’approche mécanique, selon le conseil d’Alain Hétal, sexologue, 
  4. Se donner envie, nourrir l’envie. Mieux encore, que voulez-vous dire de vous dans vos envies sexuelles ?
  5. Apprendre à être sensible aux moments opportuns et inopportuns pour faire l’amour,
  6. Le plaisir, un élément clé sur la fréquence des rapports,
  7. Offrir les rapports sexuels sans jamais les obliger,
  8. Les préliminaires et le plat de résistance.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Il m'a trompé et je ne sais pas comment le prendre

Le sens donné à la fréquence des rapports sexuels

A partir de ces éléments, vous aurez de quoi répondre à la question de la juste fréquence. Souvenez-vous que cette fréquence est la vôtre. Elle reste donc incomparable avec ce que d’autres couples vivent ou désirent vivre.

Vouloir correspondre à un standard expose le couple à des risques de fragilités inutiles. Veillez donc à enrichir votre singularité nouvellement découverte sans chercher à l’exporter, tout comme il serait non pertinent d’importer une singularité externe à votre vie de couple.

Regardez l’émission en video :

Photo de Andrea Piacquadio provenant de Pexels, Photo de cottonbro provenant de Pexels, Photo de cottonbro provenant de Pexels

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.