https://youtu.be/XBVIs34KpLU

J’ai hésité à écrire le titre de cette émission avec un trait d’union, comme pour unir le geste et la pensée. Car, il est vrai que le geste peut être un geste-pensée, en un mot joint par ce petit symbole qu’est le trait d’union. Est-ce ainsi que vous le voyez ?

La tendresse se nourrit de ces gestes non automatiques. Elle aime les racines. Quoi de mieux que les pensées pour faire référence à ses propres racines comme à ses racines conjugales.

Dans cette émission, vous découvrirez :

  • La haute importance des gestes-pensées et des gestes pensés
  • Comment faire pour qu’un geste soit pensée, loin d’être formel
  • L’impact d’un geste pensé(e) dépasse notre capacité à le mesurer. Pourtant, les faits parlent d’eux-mêmes

Gardez le fil en regardant l’épisode précédant : C’est par ici

Image par Free-Photos de Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.